Livre : Slashers, designers, gamers, quels seront les jobs de nos enfants demain ?

Et si le meilleur moyen de prédire l’avenir, c’était de l’inventer ? Stéphane Biso, spécialiste du design thinking et collaborateur du cabinet Julhiet Sterwen, se projette dans les jobs et le monde de l’entreprise de 2030 dans un livre paru en mars : Slashers, designers, gamers, quels seront les jobs de nos enfants demain ? Sur un mode pragmatique, il se lance dans la prospective en apportant des réponses souvent convaincantes. Et si c’était vrai ? 

Le propos : concrètement, elle ressemble à quoi l’entreprise de demain ?

La révolution numérique a apporté une accélération sans précédent de l’innovation technologique. Stéphane Biso est, lui, convaincu que nous devons nous préparer à une grande « accélération de l’accélération ». Partant de la question de l’orientation de son fils, élève en classe de troisième qui exprime déjà le souhait de devenir design maker et d’exercer en slasher, il s’interroge sur l’évolution à venir de l’entreprise et de son organisation, le rapport de l’entreprise à l’humain et le nouveau monde du travail.

L’ouvrage se découpant en trois grands chapitres, voici un aperçu des points les plus marquants de chacun d’eux.

1) Une nouvelle génération d’entreprise ?

Stéphane Biso se concentre sur les accélérations et ruptures technologiques à venir. À retenir, la décentralisation des systèmes de production d’énergie et la transformation du numérique en matière. L’auteur prédit un bouleversement industriel par la généralisation des imprimantes 3D et leur capacité à traiter tous les matériaux.

On note un passage intéressant sur les organisations issues des nouveaux business models. Avec la transformation des entreprises en plateformes, ce sont les clients qui, en utilisant les plateformes, créent de la valeur ajoutée et alimentent le big data.

L’auteur s’attache également au passage de l’entreprise 2.0 des parents à l’entreprise 3.0 des enfants, illustrant son propos d’un tableau comparatif entre les pratiques des entreprises d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

2 ) L’entreprise sera collaborative, ludique et nomade

Stéphane Biso entreprend, dans ce chapitre, de démontrer que les organisations de demain se construisent « autour des hommes, de leurs compétences et de leur orientation client » ; pilotée par les flux et non plus par le marché, l’entreprise ne se pose plus la question du time-to-market et devient une « entreprise pionnière ».

Il livre ensuite le plus intéressant développement de tout l’ouvrage sur l’agilité, la mise en place des méthodes agiles et le design thinking. L’auteur voit le design comme la clé pour insuffler une orientation client à chaque projet dans l’entreprise de demain. S’appuyant sur des schémas et des cartographies, il explicite comment le design thinking « permet d’intégrer l’expérience utilisateur à tout projet de création de produits, de services, de parcours client ou collaborateur, en conciliant ses dimensions rationnelles et émotionnelles. »

3 ) L’entreprise sera connectée et intelligente

Dans cette troisième partie, l’auteur aborde la question de l’entreprise data driven et dispense ses conseils pour se préparer à la prochaine révolution digitale. Convaincu que nous serons demain « tous makers », il se projette aussi dans l’évolution du web et ses conséquences, ainsi que l’apparition de nouveaux robots comme les cobots.

On aime : le côté « droit au but »

Le livre se veut tout aussi informatif que prospectif. La construction des chapitres est claire, détaillée dans un sommaire qui permet de se rendre directement au point qui intéresse. Nulle obligation de lire le livre dans l’ordre pour en tirer des enseignements.

Dans le même esprit, l’écriture est didactique : des encadrés apportent des définitions concises de concepts ou notions dont chacun peut avoir entendu parler, mais dont le sens ou la portée sont mal connus. On comprend immédiatement ce que sont l’homme augmenté, l’Enernet, le smart grid. ou encore une holacratie.

Quant à la dimension prospective du livre, elle est accessible à tous. Stéphane Biso connait manifestement bien le monde de l’entreprise, et sait qu’on y a davantage besoin de réponses que de se poser toujours de nouvelles questions. Il n’intellectualise donc pas son propos inutilement, l’objectif éditorial étant plus d’être pragmatique que philosophique.

Au bout du compte : à lire pour zapper sur l’avenir !

Ce livre constitue un excellent outil pour se projeter dans un futur pas très éloigné. Il permet d’envisager de façon concrète les grands bouleversements que sont appelés à connaitre l’entreprise et ses collaborateurs. Il sera aussi un bon outil que tout DRH aimera à garder à portée de main pour vérifier le sens de notions avec lesquelles il lui faut, dès maintenant, se familiariser.

Slashers, designers, gamers, quels seront les jobs de nos enfants demain ?, 192 pages, chez Dunod.